Forum consacré aux Aquariums biotopes Amazoniens et Amérique du Sud
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  ♂♂Horde Heroini Cichlasomatine. ♀♀ n° 5.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eidge 54

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 27/02/2013
Age : 63
Localisation : MONTROUGE ILE DE FRANCE

MessageSujet: ♂♂Horde Heroini Cichlasomatine. ♀♀ n° 5.   Mar 27 Aoû - 7:33

Bonjour à vous,
Déjà le 5, avec les variétés chromatiques du Discus : puis pour les fans des expressions des noms avec le listage d’Asia, je vous suis pas à pas dans l’évolution de l’information sur le discus, et vous fais partager mes dossiers et ma banque de données entièrement consacrée aux discus et à son biotope, ainsi que tout ce qui s’y rapporte. Bonne immersion en aquariophilie.
Votre chroniqueur discussophile Eidge 54

♂♂Horde Heroini Cichlasomatine. ♀♀

♀ PRESENTATION 5. ♂

Des origines des Symphysodons aux standards du Discus.
Cette diversité est sans analogue dans le reste du monde.
Classification scientifique. Uni: Animalia. Embranchement: Chordata.
Classe: Actinoptérygiens. Ordre: Perciformes. Famille: Cichlidae.
Sous-famille: Cichlasomatinae. Tribu: Heroini. Genre: Symphysodon.
Des souches sauvages aux variétés hybrides.
Rappel à la loi, elle est pourtant simple.
Les variétés chromatiques du Discus :
Listage d’asia Discus.

Dans l’imbroglio des variétés de Symphysodons en passant par les hybrides, Il n’y a que quelques manipulations. Dame nature fait-elle si mal les poissons pour qu’il nous faille à ce point les métamorphoser ? ? . Bon cela ne va pas être facile de vous décrire les différentes variétés.
Pour les Discus hybride, il est préférable d’employer le terme d’élevage qui le galipot à la réalité et ce terme n’est pas pour me déplaire contrairement à hybride. Ils ne sont pas génétiquement modifiés, ils passent en sélection chromatique ; Ce sont des Symphysodons Aequifasciatus. A contrario, chez les Symphysodons sauvages, 3espèces existes biens : le S. Discus, S. aequifasciatus, et le S. tarzoo…

Les variétés chromatiques du Discus :

Difficile de s'y retrouver dans les variétés de Discus d'élevage, surtout que nombreux nom "exotiques" sont employés par certain éleveur, notamment asiatique, dans un but uniquement lucratif.
Nous essaierons ici de décrire les variétés reconnus par les professionnels et notamment utilisés lors des concours internationaux de Discus. Nous ne parlerons pas de génétique, ce n'est pas le but de cette chronique. Pour en savoir plus sur la loi qui régit la génétique, je ne peux que vous conseillez de lire l'excellent article sur la loi de Mendel, sur le site de Wikipédia.
En génétique, l’hybridation (du grec hybris, union illégitime), est le croisement de deux individus de deux variétés, ou sous-espèces (croisement intra spécifique), espèces, (croisement inter-spécifique), ou genre, (croisement intergénérique) differentes.L’hybridation présente un mélange des caractéristiques génétiques des deux parents. Lors de croisements intra-spécifiques, le terme métis est aussi utilisé. L’hybridation est toutefois différente de la manipulation génétique dans la mesure où l’hybridation, même si elle est provoquée par l’homme, elle peut aussi se produire en milieu naturellement.
Type :
La couleur est la clé lorsqu’il s’agit de déterminer les types de Discus. Il existe essentiellement deux catégories différentes concernant leur placement : le Discus d’origine naturelle, qui, évidemment, est un animal à l’état sauvage, et le Discus cultivées, qui a des nuances et des couleurs qui ont lieu à travers les générations de reproduction sélective.
Bon maintenant que l’on y voie un peu plus clair dans cette eau trouble!!.
Voyons Mr jack Wattley, comment a-t-il procédé :

Les turquoises bleus :

Vers 1970, Mr Jack Wattley (comme tout le monde le sait) créait la première variété moderne d'élevage. Il a procéda ainsi :
1.Capturé 12 Discus vert du lac Téfé, et reproduit en aquarium
2.Capturé des Discus bleu de Manacapuru
3.Croiser un bleu ♂ sauvage avec un vert F1♀
4.Dans les jeunes issus de ce croisement, il y a eu quelques spécimens de couleur turquoise et réfléchissant avec des stries, qui aboutiront au Discus turquoise.
Dans les années 80, Sunny Lo Wing-Yat importe des turquoises unis allemands, et avec de nombreux croisements et sélections rigoureuses, le turquoise brillant est né.

Les turquoises rouges :

Vers 1975, Dr Eduard Schimdt-Focke qui fut un des premiers éleveurs à attirer l'attention sur cette variété qu'il avait obtenue en croisant un Discus sauvage Discus bleu du Lago Manacapuru et un Discus sauvage brun.

Surpris par la forme turquoise rouge parfaitement harmonieuse qu'il avait obtenue, beaucoup éleveurs consacrèrent tous leurs efforts à produire des poissons semblables; mais les jeunes perdaient généralement leur coloration rouge en vieillissant à cause des mélanophores (cellules de pigmentation noires) qui alternaient le rouge en un brun commun.

Des accouplements raisonnés et une sélection stricte permis d'obtenir des spécimens méritant réellement l'appellation turquoise rouge. Les formes les plus poussées sont : Checkerboard (Echiquier, Dr Schimdt-Focke, Allemagne) dont les vermicules bleues ne sont pas reliées et isolées au centre du poisson et les Pearl, là les vermicules forment des taches bleues sur tout le corps (Homann, Allemagne).

Le Discus pigeon Blood :
Le Symphysodon aequifasciatus : mais oui bien sûr c’est le pigeon Blood, avec un patron de coloris plutôt orange vif et de la marbrure noire. Ses nageoires sont plutôt foncés avec une touche de bleu électrique à tendance turquoise. Pour la version reproduction, une attention particulière pour ce poisson.
Une mutation de turquoise rouge : tout est déjà dit sur le site et Mr Kitti Phanaitthi qui l'a vu naître dans ses bacs ...
En concours : cette catégorie regroupe tous les pigeons Blood, avec un patron de coloration qui peut varier de l’orange clair (quasi jaune) au rouge incarnate soutenu, voir vermillon. Notre pigeon peut présenter des vermicules, ou des points blancs, ou bleus clairs, avec des motifs les plus divers. D’ailleurs des formes sur des pigeons en allant chez kitty ne sont jamais apparues ici en Europe.

Les cobalts :

Le célèbre éleveur japonais Akimitsu Shirase développe une souche qu'il appelle "Shirase Thunder Flash" (Éclat de tonnerre Shirase) qui déjà très aboutie presque totalement uni aux yeux cerise, à partir de turquoise brillant.

Le Discus Snake Skin :

C'est un Discus d'origine asiatique apparu en 1994, qui possède 14 barres verticales noires, plus fines que les 9 barres habituelles. Au début, les premiers spécimens n'avaient que très peu de vermicules voire pas du tout.

On en a pêché plusieurs fois dans la nature, et Hustinxs en avait même un spécimen de Snake sauvage à 14 barres. J'ignore quand il a été vu pour la première fois, mais c'est un Discus qui est issu de Discus sauvages à 9 barres, donc le Snake skin comme le pigeon Blood, a subit une mutation génétique.

Les éleveurs ont bien sûr préservé cette caractéristique, reproduit, sélectionné et croisé, et aujourd'hui on peut trouver des Snake bleu ou rouge, du pigeon Snake, des Snake entièrement vermiculé sur tout le corps, y compris les opercules et les nageoires ...
Le discus Snake skin rouge, ou en traduction littérale dit léopard à peau de serpent est l’une des variétés les plus prisées avec d’immonbrables motifs. Ce discus lorsqu’il est apparu sur le marché n’à cesser d’être copier/coller (je veux dire reproduit) .il s’agit pourtant d’une espèce exploitée.la résultante d’un croisement léopard /peau de serpent pour arriver à un léopard, peau de serpent rouge. Avec une résultante de stries fines sur le corps et un aspect tacheté qui donne cette impression de peau de serpent.
Quant au corps de ce dernier rouge avec une fusion dans le panel des couleurs indéfinissables, des tons bleu blafard a des ors, et recouvert de formes divers, sortes de mini-ocelles tendance rouge.sa tète est un véritable masque (d’indien) teinté dans différents colories avec des lignes de stries typiques a cette variété et qui font un succès grandissant, il en est même affublé sur ses nageoires.il reste un discus de choix pour les concours et suscite la convoitise des amateurs.
Catégorie Rouge uni :

Discus Marlboro
Dans cette catégorie nous trouverons bien souvent des Red Cover, des San Merah et des Marlboro. Leur corps est presque entièrement rouge, seule la tête reste encore parfois incolore ou bleu pâle.

Les points rouges :

Les Discus pointés, des verts sauvages Points rouges aux variétés asiatiques intensément colorées, sont de plus en plus cherchés ensuite et demandé. Ce groupe inclut le populaire Discus léopard. Beaucoup de nouvelles formes de Discus pointés sont devenues disponibles ses dernières années.
Les Léopards :
Le Turquoise rouge va notamment donner par croisement avec des Royaux verts (Coari) les célèbres variétés de Léopard. (Les lignes rouges sont transformées en ocelles).

Les léopards :

sont donc une sélection de vert sauvage Red Spotted qui eux présentent des taches comme le Coari, et certains Tefé. C'est avec les croisements et sélections que les asiatiques ont réussi à obtenir ces espèces ...

Le léopard est un Discus de couleur bleue, recouvert d'ocelles rouges (cercle rouge) et des grosses tâches sur tout le corps sauf la tête.

Les léopards Snake skin :

Les léopards Snake skin sont issus de croisement de léopard et de Snake, et avec encore une fois les sélections rigoureuses, ils ont obtenu des Discus entièrement pointé, les vermicules des Snake se sont petit à petit modifié en points extrêmement fins.

On voit bien que le bas du flanc est bien pointé, et le haut est encore vermiculé, c'est un léopard Snake skin. Spotted éruption : les points arrivent très tard, parfois des sujet de 14cm sont pointé sur 50% du corps à peine ...

Lorsqu'ils sont jeunes, les Discus sont recouvert d'une sorte de filet très fin, formant des mailles fines, de minuscules points rouges et bleus et des vermicules très très fines. Avec l'âge les vermicules se détachent et les points arrivent, le fond devient bleu, et recouvert de points rouges.

Les unis :

Les plus populaires des poissons pleins incluent des rouges de Marlboro, des melons rouges, et des diamants bleus.

Ces poissons manquent de la striation dans leurs ouïes, ailerons, et corps que la plupart des autres types de disque montrent. Cependant pas pour chacun, le disque plein sont allés bien à un favori de beaucoup d'amateurs de disque.

San Merah :

Encore appelé Red Rose ou Virgin Red, il a pour origine une sélection du Discus sauvage Red Curipera, le même qui donna aussi la variété Red Passion et aussi quelques variété Albinos.
Les Marlboro :
C'est comme le pigeon, il est issu de couple de turquoise ... Un ami en Belgique a eu 1 Marlboro dans une portée de turquoise, il avait halluciné en voyant ça !


Bien sûr ce Marlboro était très charbonnée et n'a jamais dépassé les 14 cm ...
Dans cette catégorie nous trouverons bien souvent des Red Cover, des San Merah et des Marlboro. Leur corps est presque entièrement rouge, seule la tête reste encore parfois incolore ou bleu pâle.

Les Bleu :

Pour aborder le discus bleu c’est-à-dire le turquoise, avec un bleu profond, des nuances strient au niveau de sa nageoire dorsales et quelquefois de ses opercules branchiales. Origine de l’amazone, sa version est naturelle puisqu’il fut importé dans les années 1930.trés prisés des éleveurs, sa popularité n’a jamais démérité.s’il vous venait l’envie de le surprendre dans son biotope il vous faudrait aller sur le cours supérieur des rios negro et Madeira ou il y a de superbes beaux spécimens.
Le turquoise bleu :
Pour les sujets d’elevages,une vague s’est emparé des éleveurs dans les années 80 avec une multiplications des variétés, des mélanges, des mutations divers ,passant ainsi à des fantômes, peau de serpent, sang de pigeon, diamant bleu, blanche-neige, et pour finir en discus albinos qui ne fait pas l’humanité.


Les Bleu Diamond :

Après d'autres croisements de Discus bleu unis, en ne sélectionnant que les Discus les moins striés et les plus bleus unis possible, la souche Blue Diamond a vu le jour. Cette souche est originaire de Malaisie, et pour avoir visité les fermes avec des élevages de plus de 3000bacs et près de 50000discus

Wayne a amélioré cette souche, il a amélioré leur forme, l'éclat des couleurs, et les yeux rouges.

Les white :

Des éleveurs malais avaient produit des Discus sans rayures presque blanc, avec une tête jaune qui nous suggérer la future venue du futur Ghost. A l'époque, leur valeur commerciale était considéré comme nulle. En visitant les fermes malaises, je peux vous dire les nombres impressionnants de sujets avec des fermes à plus de 5000 bacs pour 300000 discus, sur une seule couleur.
A cette époque, le but était de réaliser des Discus sans rayures était atteint ! Ces Discus malais ont choqués le monde aquariophile lors d'une exposition au Japon.
Les premiers blancs unis furent les Ghost; mais la plupart des individus portaient une tête jaunâtre, après croisement (avec des bleus unis) et sélection, le Snow a été créé.
Les catégories Open uni :
Les discus blanc
Cette catégorie en concours regroupe des variétés telles que les Snow white, Yellow cristal, pigeon Silver et…pour des raisons a tendance commerciale, les discus dans cette catégorie sont, blanc, jaune voir bleu, argenté, entièrement.




Les inclassables ou Open : Les white Spotted :

En croisant les Snow et les Spotted, les white éruptions sont nés. Les premières souches sont blanches, avec seulement quelques points sur le bas des flancs, mais aujourd'hui (ils en sont à leur 3ème génération) on arrive à avoir des white éruptions pointé sur plus de la moitié du corps.

Dans un futur proche on trouvera sûrement des Discus blancs pointés comme les Spotted.

Le Red white :

Le Red white issu d'un croisement de Snow ou Ghost et de Marlboro.


Calicot :

La plus réussie de cette jeune variété est le Nebula (ndlr : nébuleuse). Ce Discus est "arrivé" dans les mains de Teoh par hasard. Il a acheté sept Ghost d'un éleveur de Discus très connu (ndlr : l'histoire nous dit pas lequel) sans en connaître leur génétique. Il a obtenu un couple rapidement qui s'est reproduit avec succès. Mais quand le fraie a atteint 1 pouce, il n'était alors pas très impressionnant (très sombre et terne en couleur) et bientôt le mâle a eu une complication et est décédé.
Ébranlé, mais pas décourager, il essaie d'accoupler la femelle avec un autre mâle, du même lot. Le succès est venu en une semaine. Le nouvel homme a effectué son devoir. Cette fois, lorsque le fraie atteint 1 pouce, Teoh remarqué quelque chose de différent sur ce lot. Il a une couleur jaunâtre de base et quelques plaques rouges commencent à apparaître justes en dessous de la dorsale. Le Discus Nebula était né

Albinos :

Déjà dans les années 60, un éleveur californien produisit de véritables albinos, et mais il ne réussit pas à maintenir la souche.

Heckel Cross :

Dans ce cas, nous ne pouvons parler vraiment de variétés. Car toutes les variétés de Discus Symphysodon aequifasciatus) sont susceptibles d'être croisé avec un Heckel (Symphysodon Discus).
Là s'agit d'une hybridation entre espèces et il n'est pas souhaitable d'en arriver là. Les premiers hybrides furent créés par le Dr Schimdt-Focke, Allemagne et Feiler, USA. Même vue la qualité exceptionnelle du Heckel d'élevage produit par Ferme à Discus de Brilly, champion du monde en catégorie open à Duisbourg en 2004, l'hybridation n'est pas souhaitable une fois de plus.


Hi-fin/High body :

Une caractéristique très appréciée des amateurs qui donnent des individus au port altier. Les éleveurs de Hong-Kong ont développé un Cobalt à haut corps et à longue nageoire. Ces poissons sont caractérisés une dorsale dont les rayons mous sont allongés. Les individus présentent un corps 10 % plus haut et plus long par rapport aux sujets normaux. Dans les années 1970, les suisses ont produit des Discus turquoise Hi-fin/High body. Finalement, ces Discus turquoise devinrent une base pour les Discus turquoise bleu.
Voici un listing de ce que l’on trouve actuellement sur le marché aquariophile, avec la catégorie dans lequel le Discus figure. Il est difficile de trouver une corrélation entre éleveurs, puisqu’il nous arrive de retrouver un même poisson sous un nom différent.il y a encore de l’ordre à mettre sur l’appellation
Nomen novum : voilà la définition est lâché,
FULL COLOR COBALT / Catégories: Bleu/Red Spotted: Couple confirmé. Taille 13 à 14 cm.
MOZAIC LEOPARD / Catégories: Red Spotted: Discus pointé rouge. Taille 11 à 12 cm.
HECKEL CROSS / Catégories: HECKEL F1: Discus rayé avec barre: Heckel. Taille 11 à 12 cm.
RED MAPS TIGER / Catégorie : Pigeon : Discus rayé rouge fond blanc. Taille 14 à 15 cm.
RING LEOPARD / Catégories: Red Spotted: Discus pointe rouge 9 Barres. Taille 6 à 7 cm.
LEOPARD SKIN / Catégories: Red Spotted: Discus Red Spotted. Taille 9 à 10 cm.
MILLENIUM GOLDEN / Catégorie : Jaune uni : Discus uni orange et blanc. Taille 9 à 10cm.
ROYAL BLEU / Catégorie : Bleu rayé Discus rayé bleu. Taille 12 à 13 cm.
FULL COLOR COBALT / Catégorie : Bleu Discus bleu. Taille 13 à 14 cm.
ALBINO CHEKERBOARD / Catégorie : Pigeon Discus Albino rayé golden. Taille 9 à 10 cm.
LEOPARD SPIDERMAN / Catégorie : Red Spotted Discus pointés rouge. Taille10 à 11cm.
HI BODDY LEOPARD / Catégories: Red Spotted Discus Red Spotted. Taille 5 à 6cm.
MILLENIUM GOLDEN / Catégorie : Uni Discus orange et blanc. Taille 12 à 14 cm.
MOZAIC LEOPARD / Catégorie : Red Spotted Discus pointé rouge 9 barres. Taille 9 à 10 cm
BLUE DIAMOND / Catégorie : Bleu uni Discus bleu uni. Taille 11 à 13 cm.
RED MAPS TIGER / Catégorie : Pigeon Discus marbré orange. Taille 9 à 10cm.
TURQUOIQE ROUGE ou BLEU / Catégorie : Turquoise Discus rayé rouge ou bleu. Taille 5 à 6 cm.
IMPERIAL TOPAZ / Catégorie : Bleu Discus rayé rouge. Taille 12 à 14 cm.
TIGER RAFFLESIA RED / Catégorie : Pigeon Discus pigeon marbré rouge. Taille 5 à 7 cm.
TIGER PANDA/ Catégorie : Pigeon Discus pigeon marbré rouge. 6 à 7 cm.
TIGER RAFFLESIA/ Catégorie : Pigeon Discus marbré rouge. Taille 12 à 13 cm.
ALBINO RED COVER / Catégorie : Albino Discus Albino fond rouge foncé. Taille 11 à 12 cm.
HI BODDY LEOPARD SKIN/ Catégorie : Red Spotted Discus pointé rouge, Forme du corps haute. Taille à 10 cm.
LEOPARD SNAKE BLEU / Red Spotted Discus 14 barres bleu. Taille 5 à 6 cm.
RED SPOTTED GREEN ANACONDA/ Catégories: Red Spotted Discus pointe rouge reflects vert. Taille 12cm.
HECKEL / COBALT / Catégorie : Bleu Discus bleu croisé Heckel. Taille 12 à 13 cm.
TURQUOISE / HECKEL / Catégorie : Turquoise Discus turquoise croisé Heckel. Taille 12 à 13 cm
TURQUOIQE ROUGE Catégorie / Turquoise Discus turquoise rouge. Taille 9 à 10 cm.
ALBINO TURQUOISE / Catégorie : Turquoise Discus Albino rayé rouge. Taille 11 à 12 cm.
RED COVER / Catégorie : Rouge uni Discus rouge foncé. Taille 111 à 12 cm.
GOLDEN ANACONDA / Catégorie : Red Spotted Discus pointé rouge 14 barres. Taille 8 à 10 cm.
RING LEOPARD / Catégorie : Red Spotted Discus pointé rouge. Taille 9 à 10 cm.
GOLDEN ANACONDA / Catégorie : Red Spotted Discus pointé rouge. Taille 16 à 17 cm.
STRIPE GOLDEN / Catégories: Golden Discus rayé orange. Taille 10 à 11 cm.
GOLDEN CHEKERBOARD / Catégories: Pigeon Discus pigeon golden. Taille 11 à 12 cm.
RED SPOTTED GREEN ANACONDA / Catégories: Red Spotted Discus pointé rouge. Taille 15 à 16 cm.
TURQUOIQE ROUGE / Catégorie : Turquoise rouge Discus rayé 9 barres. Taille 9 à 10 cm.
STRIPE GOLDEN / Catégorie : RAYE Discus rayé orange. Taille 12 à 13 cm.
MANDARIN PASSION / Catégorie : Rouge Uni Discus rouge uni tête blanche. Taille 13 à 14 cm.

C’est en 1976 que furent importées et exportées les premières reproductions de Discus asiatiques. Leur piètre qualité demeure à tort ou à raison légendaire. De retour de Singapour, le best in chaud est remporté cette année par un poisson venu tout droit des philippines, par un représentant déjà connu des championnats en Asie, raflant ainsi les premiers prix avec un Discus d’exception. Un super Red melon à la qualité parfaite issue de l’hybridation. Michel Capot (d’origine belge) avec une longue mission en matière d’aquariophilie est très apprécié des koihophiles depuis plus de 30 ans notamment au japon et venant sur le tard au Discus. Un bien belle ambiance avec des récompenses à la hauteur de cet évènement.

Néanmoins le Discus asiatique est l’objet de manipulation multiples et nous n’en sommes pas à la fin de nos surprises, l’évolution est à la hauteur de la nation asiatique, désavouant les principes de l’aquariophilie et mettant ainsi la barre un peu plus haute à chaqu’une de nos visite .Nous n’en sommes que plus admiratifs des risques pris.

Fin de la 5 ème partie : Eidge 54.


Conclusion :

Un rendez-vous que je ne manquerai. L’appel de l’Asie, qui me demande de venir aussi fréquemment que je le peux, pour l’examen des Symphysodons dans leurs fermes ici en Malaisie, à Singapour, mais aussi à Bangkok en Thaïlande. Donc un climat de confiance, et des liens nous permettent d’avoir nos entrées, au pays du soleil levant et de ses satellites. Cette synthèse est possible grâce à l’observation et a des recoupements d’informations en temps voulus.je ne m’approprie pas tout le travail fait en amont, source Benoit d’internet, les formulations des confères en Europe vont bon train. Le montage d’un document n’est pas seulement du copier/coller, car rien ne remplace le déplacement sur les différents biotopes d'Amazonie et fermes de discus dans le monde aquariophile asiatique. Je reste confiant pour la plus grande satisfaction d’un aquariophile responsable.


Rappel à la loi, elle est pourtant simple !!!.
L214-1. Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce.
Dans la nature tout a été colonisé pratiquement l'ensemble des territoires et des biotopes de la planète. Il en est des poissons comme des autres espèces et ils se sont adaptés à l'ensemble des biotopes disponibles.
Ce qu'il faut retenir, c'est que ces adaptations ne doivent rien au hasard et qu'elles répondent à un impératif de survie. Selon les lois de Darwin, les espèces se modifient par la pression du milieu vers une sélection des sujets les plus aptes à vivre dans les conditions locales.
Pour l'aquariophile, ces poissons ont besoins de retrouver les mêmes conditions de milieu sous peine de disparaître. Le marché aquariophile a des circonviennes sur les poissons que l'on trouve dans les magasins. La convoitise acharnée produit des astigmatismes commerciaux. Alors de la mansuétude pour respecter les donner paramétriques et les caractéristiques de nos Symphysodons.

Remerciements :

Pour l’hébergement, les sorties, l’assistance sur place, les repérées, les balades, les échappées, les escapades, les découvertes, les expéditions en amazonie, dans la région du para, sur le Tapajos, Allenquer mais aussi sur le Nhamundã, puis plus loin avec le selva viva et le rio Napo, etc…. mais également en Asie, Kuala Lumpur, Penang, Singapour, Malaisie, Thaïlande, Bangkok, visite des plus grandes et plus belles fermes de Discus du monde.
Ces indications ne sont pas dues aux hasards, mais à la persévérance, l’opiniâtreté, l’obstination, la ténacité, des aquariophiles, des Parataxonomistes aventureux voulant comprendre sur le biotope, la vie des Symphysodons ou nous percevons quelques brides de sa vie. Une expérience enrichissante, et pleine de danger et d’imprévu. Notre quête est une goutte d’eau dans l’immensité que représente l’amazone.
Remerciements :
Avec mes respects pour les condottières que nous avons précédés et suivis.

William G. R. Crampton
Qui a effectué des recherches dans la fin des années 90, et qui travaillait plus particulièrement sur les signaux électriques en zone Neotropical.
Merci pour la base de cet écrit par Benoît V. 18/11/2008.
Merci pour le listage d’asia Discus,
Christian Evin, Président E. D. A.
Organisateur et planificateur des divers périples sur le sud-est asiatique.
H back, C Isabet, qui sont mes compagnons pour la prochaine expédition et qui veille sur moi.
H back, C Isabet, J. Albert, H. Bleher, T. Hrbek, E. Huusela, H. López Fernandez, R. Lowe-McConnell, J. Prêt, T. Silva, et S. Willis ont partagé leurs idées. Pour assistance sur le terrain Je remercie J. Alves de Oliveira et S. Esashika. C. Paxton a fourni des conseils statistiques. J.-Celso Malte identifié B. cichlae. Financement et soutien ont été fournis par l'Institut Mamirauá, Conselho Nacional de Desenvolvimento Tecnológico e Científico (CNPq) (subventions 380602/96, 2/381597/97-0), le Département britannique pour le développement international. Financement au cours de la phase d'écriture a été fournie par la National Science subvention de la Fondation DEB-0614334.Collecte a été autorisée par un permis, y compris IBAMA 0492/99-12. . Soins aux animaux est conforme aux directives du CNPq.
Ouvrages et articles cités :
Revue scientifique proceedings of the society.
References:
Catalogue ichthyologique | California Academy of Sciences | Version 2012 | research.calacademy.org/research/ichthyology/catalog/fishcatmain.asp.
Benedito-Cecilio, E., CARM Araujo-Lima, BR Forsberg, MM Bittencourt & LA Martinelli. 2000. Les sources de carbone de la pêche en Amazonie. Gestion des pêches et de l'écologie, 7:305-314. http://www.passeportsante.net
Araujo-Lima, CARM, B. Forsberg, R. Victoria & L. Martinelli. 1986. Les sources d'énergie pour les poissons détritivores dans l'Amazone. Science, 234:1256-1258.
Bagenal, la tuberculose et le FW Tesch. 1978. Âge et de la croissance. Pp. 101-136. Dans: Bagenal, T (Ed.).Méthodes d'évaluation de la production de poisson en eau douce. Oxford, Blackwell Scientific Publications.
Araujo-Lima, CARM & M Goulding. 1997. Si fécond un poisson: l'écologie, la conservation et de l'Aquaculture du Tambaqui de l'Amazonie. New York, Columbia University Press.
Ayres, JM 1993. Comme Matas de Várzea do Mamirauá - Médio Solimões Rio. Brasília, au Brésil, Sociedade Civil Mamirauá / CNPq.

Références Wikipédia : Sur les autres projets externes :

Symphysodon, sur Wikipédia Commons Symphysodon, sur Wikispecies
Un ouvrage de référence, thèse vétérinaire : SYMPHYSODON : MERVEILLEUX DISCUS

Référence Catalogue of Life : Symphysodon (en) (consulté le 10 sept. 2012)
Bleher, H. 2006. Bleher de discussion. Volume I. Pavie, en Italie, Aquapress.
Référence Fish Base : liste des espèces du genre Symphysodon(en)(site miroir)
Référence Animal Diversity Web : Symphysodon (en) (consulté le 10 sept. 2012)
Référence ITIS : Symphysodon Heckel, 1840 (Fr) (+ version anglaise (en))
Référence World Register of Marine Species : taxon Symphysodon (en)

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=de&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.flmnh.ufl.edu%2Fgymnotus%2Fwillcrampton.htm.
hthttp://www.tendancemag.com/conseil-sante/720/Nutrition/Petit-pois--excellente-source-de-tamines.htmltp://fr.wikipedia.org/wiki/Crevette.
http://www.association-discus-passion.com/forum/viewtopic.php?f=4&t=9605 http://www.aqua-nat.org/html/discus.html#caractmer.
http://www.eau-loire-bretagne. fr/espace éducatif/outils pédagogiques/éducateurs et enseignants/CP1 LD.pdf.
http://aqua.net.free.fr/contenu/poissons/ac poissons.html http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/67166.htm .
Département de biologie, University of Central Florida, PO Box 162368.Orlando, FL, 32816, États-Unis.
Documentations et articles de bases sur internet via la toile William G. R. Crampton:
Pour éviter toutes sortes de récriminations je puise mes sources sur (lr 54 et internet).
Source internet, esprit amazone http://espritamazone.e-monsite.com.
www.passeportsante.net http://recettes.doctissimo.fr.

Merci à Benoît V (aquariophile) pour cet écrit du 18/11/2008
(ne pas confondre avec l’autre benoit !!!.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
♂♂Horde Heroini Cichlasomatine. ♀♀ n° 5.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Urkan de la Horde du Bois Perdu
» Découverte du biotope des tribus Cichlasomatine et Heroini (cichlidés d'amérique du sud)
» Lina, croisée Schipperke née en 2008, SPA Oyonnax Ain (01)
» Eleveur qui se sépare de son cheptel
» Nationale d'élevage du BHCF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aquafauna Biotopes Amazoniens et Amérique du Sud :: DIVERS :: Les sujets divers-
Sauter vers: