Forum consacré aux Aquariums biotopes Amazoniens et Amérique du Sud
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 nourriture pour discus,fabrication maison.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eidge 54

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 27/02/2013
Age : 63
Localisation : MONTROUGE ILE DE FRANCE

MessageSujet: nourriture pour discus,fabrication maison.   Sam 9 Mar - 7:21

bonjour a vous,voila un sujet qui peut vous interresser.

" J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances "

Pour éviter toute sorte de récriminations je puise mes sources sur (lr 54 et internet).

Préparer de la nourriture maison est une vielle tradition pour nous les mordus.

L'aquariophilie est un loisir passionnant et enrichissant. Il y a cependant des précautions à prendre. Sous peine de faire beaucoup d'erreurs en s'y lançant à l'aveuglette... et d'abandonner par déception.
En effet l'aquariophilie peut être un hobby très coûteux, quand on est débutant. Vous pourrez aussi remarquer qu'aucun vendeur ne répondra la même chose à la même question (ou presque). Certains sont sérieux, mais ils sont bien difficiles à distinguer des autres, au début..

Si vous avez besoin de conseils, reportez-vous surtout aux livres, et sur la toile, les aquariophiles, vous aideront à bien débuter. Petit à petit vous saurez sur quels matériels il vaut mieux mettre le prix, et sur quels autres vous pouvez faire bien des économies.

Pour mieux comprendre le milieu industriel et les chercheurs, savoir lire une étiquette et comprendre les acides, les lipides, les protéines, les compositions. A l’aide de mon épuisette, fouillons dans l’éventail de la nourriture à poissons, vaste sujet sur lequel je vais me pencher ; pour ne pas vous induire en erreur et pour plus de clarté j’ai instigué sur des thèses via l’INRA.

La nourriture utilisée pour élever les poissons est très sophistiquée et parfaitement équilibrée d'un point de vue nutritionnel, ce afin d'obtenir des régimes alimentaires encore meilleurs que ceux que l'on peut trouver dans la nature.
En général, cette nourriture est conçue dans des usines spécialisées qui employant dans les règles de l'art les techniques de fabrication. La nourriture se trouve en majorité sous forme de granulés emballés soit en vrac, soit dans des sacs de 20 ou 25 kg plus maniables.
Il y a eu beaucoup de recherche en matière de régimes alimentaires modernes pour poissons, si bien qu'il est maintenant possible et efficace de donner aux poissons les proportions exactes d'éléments nutritifs dont ils ont besoin ainsi que la proportion exacte d'énergie, nécessaire aussi bien pour leur croissance que pour leur vie de tous les jours.
Dans tous les poissons, la proportion de nourriture indispensable à leur croissance et à leur évolution diffère selon l'âge et la taille. Les sociétés qui fabriquent les aliments ont bien compris qu'il fallait livrer sans déchets et parfaitement à temps. C'est pourquoi, ils proposent tous un large service adapté aux aliments qu'ils vendent.
Toutes les sociétés de fabrication investissent énormément dans des programmes de recherche et de développement et les fruits de ses recherches se ressentent dans les progrès continus dont bénéficient l'aquaculture et l’aquariophilie moderne.
L'alimentation est bien connue pour être étroitement liée, non seulement à la croissance des poissons mais aussi à leur santé et à leur bien-être.
Les progrès ayant été faits dernièrement en la matière sont vraiment surprenants. Les taux de conversion de nourriture ont littéralement chuté, les taux de croissance ont augmenté, et quelques changements bien calculés dans le régime alimentaire à différentes périodes de l'année sont reconnus pour maintenir le poisson en bonne santé.
Tout cela a contribué à obtenir des poissons élevés plus efficacement et en bonne santé, si bien que l'usage des médicaments en aquaculture est maintenant plutôt une exception qu'une règle.
Mais rentrons dans le vif du sujet !!! Mes talents de dessinateur sont limites, mais vous l’aurez bien reconnu, c’est mon Discus, notre Discus.

Utilisation métabolique des nutriments.

Transformation de molécules complexes : lipides protéines, glucides
En éléments de base : acides animés, acides gras, sucres simples.
Les acides gras : c’est la fourniture d’énergie.

(Réduction de la part protéique de la nourriture pour la couverture énergétique).
Les sucres simples : c’est la synthèse par l’organisme.
(Transformation de protéines équilibrées en acides animés essentiels).
Protéines polysaccharides lipides
Acides animés hexoses pentoses acides gras glycérol
Acétil-coA
= Cycle de l’acide citrique.
MH 3 h²O CO²

Haute digestibilités des nutriments pour une meilleure assimilation,

Un rendement maximal et des rejets azotés réduits.
Quelques études ont été faites sur les besoins alimentaires (en protéines, en éléments minéraux) d'espèces ornementales d'eau douce dans le cadre de production et sur la nécessité d'aliment vivant dans les premiers stades du cycle de vie. Les besoins protéiniques sont de 30 % de protéine brute pour les cichlidés voir les Cyprinidés etc…. Les besoins en minéraux (phosphore, fer, magnésium et zinc) ont été étudiés pour d'autres espèces, mais peu d'investigations ont été faites pour connaître les besoins vitaminiques de certaines espèces ornementales. Les besoins en acides gras ont été étudiés essentiellement chez les poissons ornementaux marins et se limitent à la supplémentation diététique en acides gras très insaturés n-3.

De nombreuses études ont montré que la composition en acides gras des tissus reflète dans une large mesure celle des lipides alimentaires ingérés et ce chez la plupart des espèces de poissons. Les cichlidés, et les autres.

Effets de la nature des lipides alimentaires sur la composition des principaux acides gras (% des AG totaux) du muscle ci-dessous :
Régime de base + 12% de Huile de poisson Huile de maïs Huile de lin
SAT.
Mono.
18:2 n-6
18:3 n-3
20:5 n-3
22:6 n-3 27,3
32,7
7,0
4,0
6,7
6,8 16,4
37,1
35,0
2,7
0,1
0,5 13,4
26,9
14,9
32,3
1,0
1,1
Les différentes classes de lipides connues dans le monde animal sont présentes chez les poissons. Ils sont de loin les animaux les plus riches en acides gras polyinsaturés de la série n-3 (AGPI - Oméga 3). La teneur en AGPI n-3 de la chair de poisson varie entre 15 et 36% alors qu'elle n'est que de 1% chez le porc, 2% chez le bœuf et 4% chez le poulet. Dans le milieu naturel, cette richesse en AGPI n-3 est liée à la composition du phytoplancton. Dans les écosystèmes d'eau douce c'est l'acide linoléique (18:3 n-3) qui est majoritaire (9 à 15%).

Augmenter les lipides au détriment des protéines n'est pas une bonne alternative. Les différents organes et tissus ne réagissent pas de la même façon. Chez les poissons le stockage des lipides peut avoir lieu dans plusieurs tissus : foie, muscle, tissu adipeux péri viscéral, tissu adipeux sous-cutané. L'importance de ces sites de stockage varie selon les espèces. Chez les Discus, la teneur en lipides des viscères augmente de 10,8 à 16,7 % avec des régimes contenant respectivement 7 et 15% de lipides, alors que la teneur en lipides musculaire varie peu (de 1,4 à 1,6%). Dans une autre étude réalisée chez la même espèce, les auteurs ont observé une augmentation des lipides corporels (de 4,4 à 8%) et des lipides musculaires (de 1,2 à 2,5%) avec des régimes contenant 5 ou 15% de lipides, respectivement (source : Stephens et al. 1995).

Quelle composition de nourriture ?

Connaître les besoins nutritionnels des Discus et des poissons est un facteur important de santé, de résistance aux parasites et maladies et signe de longévité. Ainsi, la lecture de l'étiquette d'une boîte de granulés flottants pour cichlidés via les Discus nous indique généralement les taux lire les étiquettes est indispensables ainsi que leurs contreventions.
De protéines : fournissant de l'énergie et participant au développement musculaire des Discus (entre 30 et 35 %) sous forme de farine de poisson blanc, farine de crevettes - farine de froment, de maïs, de soja, divers et de végétaux.
De lipides (matières grasses), énergétiques, indispensables mais sans excès sinon les poissons deviendraient gras (< 5%) : le germe de blé contient près de 70% d'acides gras essentiels et est très riche en vitamine E (puissant antioxydant, la vitamine E évite l'oxydation des acides gras essentiels).
De glucides (carbohydrates - sucres) qui sont difficilement assimilables par les poissons ;
D’humidité : un excès empêche la nourriture de se conserver, un manque nuit à la digestion (environ 10 %)
De cendres brutes, résidu de la cuisson. Il faut écarter les aliments qui en contiennent trop (moins de 10 %)
De minéraux - oligo éléments, vitamines, pigments naturels : certaines vitamines sont assimilées et stockées par les poissons. Il est important d'avoir des aliments frais qui contiennent des vitamines non oxydées. Le stockage de la nourriture est à ce titre primordial. Il faut utiliser de petites boites, ou si vous avez une installation plus grande des seaux ou un élevage de type Penang des containers avec couvercles étanches. Des apports réguliers en vitamines sont recommandés afin d'augmenter la résistance aux maladies et au stress.


La vitamine C (acide ascorbique) est un micronutriment indispensable, c'est le principal antioxydant de l'organisme.
Il est, à mon avis, primordial de compléter l'alimentation des Discus avec des sources naturelles de nourriture, car les poissons ont besoin d'acides aminés qui ne se trouvent pas toujours en quantité et qualité suffisantes dans la nourriture industrielle. Les compléments peuvent être :
Végétaux sous forme de salade pochée, épinards pochés, carottes, legumes et fruits divers, quartier d'orange,
Nourriture vivante comme les larves de chironomes, vers de vase, vers de terre, l’aselle, les paramécies, les tubifex, les larves d'insectes, etc...(decontamination avant distribution).
Nourriture congelée, (vers de vase, larves de moustiques, crevettes roses cuites, bœuf, etc...)
Nourriture sèche (gammares, daphnies, chrysalides de vers ...)
Préparations et recettes maison ... (plaquettes ou cubes maison, avec toute la fantaisie de votre imagination, mais en restant dans un cadre aquariophile, ajout de pulpe d'ail etc…)

Recette de régis pour version sèche : 10 oeufs frais, 200g de farine de poisson, 300g de semoule de blé extra fine, 200g de farine d’amorce poisson moulu avec un mixer, 300g à base de gammares. On obtient un aliment à 40% de protéines digeste et attractif pour les poissons. Il suffit de cuire à l'eau pendant 1 min des billes de 10-14 mm de diamètre qu'il suffit de laisser sécher sur des tamis 36h. 15 gr d’hydrosol genre mix 50 ou 100 Possibilité de conservation. Dans un lieu sec. Il est cependant possible de parfumer votre mixture soit avec de l’anis en poudre ou autre parfum de votre choix.

Recette de Philou : version rapide mélange de carottes (250gr), filets de merlans surgelés (250gr) pocher 2 à3 MNS à l'eau, passé au hachoir grille fine, ajout de 15gr de spiruline (pharmacie) faire des plaques ou des rouleaux. Possibilité de congélation.
Compléments en vitamines : complexes vitaminés pour aquaculture, vitamine C alimentaire, huile de poisson, vitamines A, D3, E et C, oligo-éléments, antioxydant.
Spiruline (attention, un excès peut favoriser l'Hikkui) et autres pigments naturels, enzymes.

Quand, comment, combien ?

En connaissant au mieux les besoins alimentaires des Discus et son mode de fonctionnement on peut ainsi sélectionner une nourriture adéquate, qui devra évoluer (le pourquoi d’avoir plusieurs recettes qui aiguise l’appétit de vos Discus (une par jour différente) en fonction de la température de l'eau de votre aquarium et des besoins en protéines des Discus. Plus la température de l'eau est chaude, plus le métabolisme des Discus est important et plus les besoins énergétiques (protéines) sont élevés.

On devrait pouvoir nourrir une fois par jour entre 23 et 24°C, deux fois entre 25 et 26°C, trois fois entre 27 et 28°C, quatre fois et plus au -delà. La quantité de nourriture distribuée quotidiennement représente selon la saison entre 0,7 et 2 % du poids vif et il ne s'agit pas, en augmentant le nombre de repas, de donner X fois la ration quotidienne. Il est impératif de nourrir peu mais souvent. Enlever immédiatement toute nourriture non consommée dans les 8 à 10 minutes !(sauf si vous avez une horde de poissons de fond dans un bac d’ensemble).



Indication du poids vif pour une taille dimension donnée de poisson. Bien sûr c’est indicatif car notre Discus ne pèse guère plus d’un kilogramme pour les adultes de belle taille.

Peu signifie que toute la nourriture, dans un aquarium possédant une densité normale de poissons, doit être mangée en moins de 4 minutes et souvent qu'il faut fractionner le plus possible la ration quotidienne pour arriver à 4 ou 5 repas par jour. Des études scientifiques ont prouvé que le processus métabolique est ainsi optimisé ce qui est bénéfique à la fois au poisson (besoins énergétiques couverts, santé, grossissement) et au biotope (matières organiques réduites de manières significatives).
L'appareil digestif
L'œsophage est très extensible, ce qui permet aux poissons d'accepter à peu près toute nourriture pouvant passer par la bouche. L'estomac des prédateurs est plus allongé que celui des omnivores, de la forme d'une poche; la longueur des intestins diffère aussi selon les comportements alimentaires : plus courts chez les carnivores et plus longs chez les omnivores ou les herbivores (dont l'estomac est comparativement plus petit aussi).
Sa bouche bien que relativement petite, sert à se nourrir, à l’intérieur notre Discus est pourvu de mini dents pointues, se répartissant uniquement sur la partie postérieure de la mâchoire. (Ceci est vérifiable par vos soins).Beaucoup détectent des stimuli chimiques grâce à des organes sensoriels situés autour de la bouche ou sur d'autres parties du corps. (La ligne latérale).

Pour faciliter le nourrissage, la taille des granulés doit bien sûr être adaptée à la morphologie de vos Discus : ceci est valable pour l’ensemble des poissons !dont voici le standard.
1 à 2 mm jusqu'à 7 cm
3 à 4 mm jusqu'à 15 - 18 cm
6 mm au-delà
S'il y a des Discus de plusieurs tailles, il convient de donner en premier les gros granulés puis quelques secondes après la nourriture pour les plus petits poissons, un peu à l'écart de l'agitation principale. Enfin de la poudre si vous avez des cardinalis ou autres. (bac d’ensemble).
En cas d'absence ou d'impossibilité pour nourrir de la sorte, l'acquisition d'un distributeur programmable de nourriture peut se révéler indispensable. Réglable en termes de quantité de nourriture, de nombre de nourrissages, cet appareil permet de se libérer de la distribution d'un certain nombre de repas... Mais, le propriétaire de Discus doit assurer ou assister à au moins un repas par jour car sur le plan surveillance sanitaire, la distribution de la nourriture est un moment important. Un poisson qui refuserait la nourriture qu'on lui propose manifesterait un problème : stress, maladie, voir déjections, selles etc... C'est donc le moment idéal pour observer vos Discus et repérer une anomalie éventuelle dans leurs comportements.
Afin d'habituer et de familiariser les Discus à ce rituel, il est important de nourrir à heures régulières et, selon l'exposition de votre aquarium, lorsque les Discus montrent de l'appétit. Ainsi ils se familiariseront avec votre venu et se montreront de moins en moins farouches. Il n'est pas nécessaire de jeter la nourriture trop près du bord (les Discus peuvent être victimes de prédation en fin de repas) ils se rapprocheront d'eux-mêmes bien assez tôt et ne tarderont pas à vous solliciter à nouveau pour de la nourriture.
Trois fois par an il est conseillé d'ajouter à un repas journalier des compléments vitaminés : au moment du réveil, après le frai, avant la pluie (cela correspond à un cycle dans la nature entre une période séchée suivi d’une période de pluie. Les vitamines renforcent les défenses naturelles des poissons et les protègent ainsi des organismes pathogènes. Pour conclure avec le problème des granulés, mélange de la nourriture congelée en augmentant chaque jour les granulés. Cela sera dure les premiers jours, mais tout rentrera dans l’ordre en 10 a 15 jours.

L’assortiment, la qualité, la divergence et la grandeur des aliments sont caractéristique à la vie de vos Discus.
Sustenter aussi souvent que possible, la subsistance c'est la croissance!
Rappelez-vous que vous ne pouvez pas rassasier un Discus….
Seulement contaminer son bac, soyez vigilants!
Le tout consommé en quelques minutes sera parfait.
Alimenter peu en petite quantité mais très souvent est une règle d’or !!

A plus Aquariophilement régis, pour l’Europe. Eidge 54 pour l’Amazonie.

Article composé avec Compléments d’informations sur internet,

La complicité d’un chef de cuisine se m’étant au service de l’aquariophilie

SOURCE ET ORIGINES DES DOCUMENTS EIDGE 54, LR 54, AQUALIVES, VIA INTERNET.
Source : internet et lr 54 partie technique Unité Mixte de Nutrition des Poissons INRA - IFREMER 29

Le plus important en aquariophilie, c'est de respecter la vie et le bien être des espèces aquatiques !

"Si vous ne changez pas en vous-même, n’implorez pas que le monde change"

« Plus une eau est pure, moins elle a de poissons »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
framen
Admin
avatar

Messages : 600
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 48
Localisation : Bonningues les Calais

MessageSujet: Re: nourriture pour discus,fabrication maison.   Dim 10 Mar - 10:45

Très intéressant Régis, magnifique reportage. sunny

Ta connaissance dans ce domaine est vraiment un atout pour tous les aquariophiles sur ce forum mais aussi pour tout ceux qui souhaite s'améliorer et connaître que l'alimentation est un point important dans notre passion afin de préserver nos poissons en bonne santé, merci à toi ! Wink

_________________
Le plus important en aquariophilie, c'est de respecter la vie et le bien être des espèces aquatiques !  drunken

@+ framen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquafaunabiotope.forumgratuit.org
Geophagus



Messages : 40
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 55
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: nourriture pour discus,fabrication maison.   Dim 10 Mar - 17:54

Très intéressant et merci Régis, cela nous rappelle que l'alimentation de nos protégés et un point très important. Aujourd'hui, beaucoup d'aquariophiles nourrissent exclusivement leurs poissons avec des pailettes ou granulés sous prétexte que cela trouble l'eau, sature la filtration etc...Etant adepte de nourriture maison et variée, j'ai toujours des difficultés à trouver la bonne quantité de liant pour bien agglomérer les aliments. Mon expérience avec la gélatine n'ayant pas été un succès, j'utilise de l'agar-agar mais de manière très empirique. Aurais-tu une astuce ou conseil sur ce point. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maronel

avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 63
Localisation : VD Suisse

MessageSujet: Re: nourriture pour discus,fabrication maison.   Dim 10 Mar - 20:30

Merci Régis pour ce sujet important au bien-être de nos petits protégés.

J'essaie de varier un maximum l'alimentation de mes poissons, mais j'ai une petite question, beaucoup préconise un jour a jeun par semaine
est-ce important ou pas vraiment nécessaire Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eidge 54

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 27/02/2013
Age : 63
Localisation : MONTROUGE ILE DE FRANCE

MessageSujet: Re: nourriture pour discus,fabrication maison.   Dim 10 Mar - 22:21

bonjour maronel,

le jeûn pour les discus,uniquement pour les voyages,pour ne pas polluer l'eau du sac.

ou cas particulier,si l'on part en week- kend.le reste du temps a proscrire une reponse

courte pour une question simple.

bonjour geophagus,voila un probleme recurant,et voici la solution.

Hydrosol a créé un système de stabilisation pour le surimi;

Les différents systèmes de stabilisation du MIX Hydrotop 50 et Hydrotop MIX 100 séries répondre à ces deux exigences.

les expliquations sont un peu techniques mais l'emploi facile.

Les composés sur-mesure de la gamme Hydrotop s'assurer que les produits finis à base de surimi sont d'excellente qualité en ce qui concerne le goût, l'apparence et la consistance, de cette manière ils compensent dans une large mesure des fluctuations biologiques et techniques dans les matières premières.

Dans la fabrication de surimi pour faire de la viande simili-crabe, il y a deux cadres de référence différents: alors que certains fabricants se concentrent sur le maintien de la qualité constante de ses produits, d'autres attachent plus d'importance à faible coût de production. Les différents systèmes de stabilisation du MIX Hydrotop 50 et Hydrotop MIX 100 séries répondre à ces deux exigences.

La fluctuation des qualités de poissons qui dépendent de la distance, l'âge du poisson, les ressources alimentaires disponibles et la pureté de l'eau ont une influence considérable sur la qualité du surimi masse de poissons pressée. «Afin d'obtenir une qualité élevée et constante, les fabricants doivent compenser ces fluctuations spécifiques à l'aide de systèmes de stabilisation", explique Friedmann Nau, directeur de la technologie d'applications pour le poisson et les produits du secteur. Les composés sur-mesure de la gamme Hydrotop s'assurer que les produits finis à base de surimi sont d'excellente qualité en ce qui concerne le goût, l'apparence et la consistance, de cette manière ils compensent dans une large mesure des fluctuations biologiques et techniques dans les matières premières.

Uniquement à l'aide de combinaisons spécifiques de surimi et de substances sèches (amidon, protéine, huile, Hydrotop) et de l'eau ajoutée qu'il est possible de créer une structure analogue à celle des produits traditionnels et de qualité. "Cela ne peut être réalisé dans un processus de conception complexe, l'utilisation des phosphates hautement spécifiques, chaudes et froides hydrocolloïdes gélifiants avec des effets synergiques et de protéines", Nau continue. Hydrosol de combinaisons de principes actifs sont conçus pour le surimi 25-35% ou une teneur en eau de 45-55%, en fonction de la qualité recherchée, ils sont orientés avec précision aux exigences de qualité du client.

Les systèmes de stabilisation du MIX MIX Hydrotop 50 et Hydrotop série 100 se sont révélées très efficaces dans la fabrication de produits finis à base de surimi. Pour Hydrosol utilise hydrocolloïdes de qualité supérieure qui résultent uniquement de la viscosité optimale, même à basses températures - contrairement carraghénane, par exemple. "En l'état froid rétention d'eau du produit et de propriétés filmogènes favoriser la formation d'un gouvernement stable, visqueux protéine / amidon matrice. Dans ce réseau, l'eau est immobilisée. C'est la condition sine qua non pour le traitement mécanique continue en fines lanières d'environ un millimètre d'épaisseur ", explique Nau. «Quand le mélange est chauffé coagule les protéines et les houles de l'amidon. Quand il se refroidit, les systèmes de stabilisation commencer à se solidifier autour de 50 ° C et forment un gel capable de trancher. " a toi de jouer
voici le lien
http://www.foodingredientsfirst.com/news/Hydrosol-Creates-Stabilizing-System-for-Surimi.html

L’assortiment, la qualité, la divergence et la grandeur des aliments sont caractéristique à la vie de vos Discus.

Sustenter aussi souvent que possible, la subsistance c'est la croissance!

Rappelez-vous que vous ne pouvez pas rassasier un Discus….

Seulement contaminer son bac, soyez vigilants!

Le tout consommé en quelques minutes sera parfait.

Alimenter peu en petite quantité mais très souvent est une règle d’or !!

A plus Aquariophilement régis, pour l’Europe. Eidge 54 pour l’Amazonie.

Article composé avec Compléments d’informations sur internet,

La complicité d’un chef de cuisine se m’étant au service de l’aquariophilie


Le plus important en aquariophilie, c'est de respecter la vie et le bien être des espèces aquatiques !

"Si vous ne changez pas en vous-même, n’implorez pas que le monde change"

« Plus une eau est pure, moins elle a de poissons »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geophagus



Messages : 40
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 55
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: nourriture pour discus,fabrication maison.   Lun 11 Mar - 16:44

Merci pour les infos, cela me donne une bonne base de recherche notamment au niveau de la carraghenane ( algue marine produite en Bretagne ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: nourriture pour discus,fabrication maison.   

Revenir en haut Aller en bas
 
nourriture pour discus,fabrication maison.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel nourriture pour discus?
» Mes patées maison pour DISCUS
» nourriture pour discus
» Nourriture pour discus de 7 semaines
» la nourriture pour crevettes faite maison de Geek .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aquafauna Biotopes Amazoniens et Amérique du Sud :: DEBATS :: Débats sur les bacs biotopes-
Sauter vers: